Les délais de prescription en matière pénale avant et après la (...)

Livre choisi. Histoire des transgressions vestimentaires et (...)

Pascal Mbongo, E Pluribus Unum. Du creuset américain, (...)

Etats-Unis. P. Mbongo, « Le "droit à l’avortement" dans (...)

Philippe Mouron et Carine Piccio (dir.), L’ordre public (...)

|

Livre choisi. Histoire des transgressions vestimentaires et de la liberté vestimentaire

Aussi bien l’exposition Tenue correcte exigée (Musée des Arts décoratifs, Paris) elle-même que son catalogue permettent de prendre la mesure de la profondeur historique des polices sociales et/ou légales relatives au vêtement. L’on remonte jusqu’aux XIVe et XVe siècles. L’on découvre à cette occasion les controverses sur les "oultrageuses" poulaines, la tension entre l’acceptation et la répression du travestissement (Le chevalier d’Eon entre autres cas), les controverses sur l’admissibilité ou l’inadmissibilité du maquillage masculin, les critiques dirigées contre le mouvement zazou, les récriminations adressées aux garçonnes des années 1930 ou aux Teddy Girls britanniques des années 1950, la panique morale provoquée par le port du pantalon par les femmes (avec notamment la loi du 26 brumaire an IX) et par le port de robes transparentes, la "guerre" autour de la mini-jupe ou du décolleté.

Dans la période plus contemporaine, il n’y a certes pas que la controverse du burkini. Il convient encore d’envisager :

- les débats et les décisions de justice relatives à la liberté vestimentaire au travail et au pouvoir de l’employeur, que ces débats soient initiés par la liberté de religion invoquée par le salarié (port de vêtements liés aux croyances religieuses) ou par des considérations de bien-être et de confort (voir par exemple les débats sur les tenues admissibles ou non pendant des états climatiques caniculaires) ;

- les controverses provoquées par certaines dispositions de règlements municipaux relatives aux tenus non-autorisées dans les piscines municipales ;

- les controverses provoquées par la police des tenues vestimentaires des élèves pratiquée par certains chefs d’établissements scolaires ;

- la prolifération aux Etats-Unis de règlements municipaux (Saggy Pants Laws) interdisant de porter dans l’espace public des pantalons baggy (hommes et femmes), des jupes ou des shorts faisant "par trop" ressortir le galbe fessier (femmes). Merci de noter que cette pulsion normative est caractéristique plutôt de communes "périphériques" des grandes villes ou de communes quasi-rurales ET qu’elle a contre elle les juges fédéraux et le Premier Amendement (liberté d’expression).

...







Tags : libertés et droits fondamentaux L3, CRFPA, ENM.
PS. (en vrac) :
John Cawse, Parisian Ladies in their winter dress for 1800.
Marlene Dietrich, Gare Saint-Lazare, 1933. Rihanna.

Mentions légales | Plan du site | Accès restreint